ALIF


 

Nouvel album  –  07 avril 2017 


avec la participation exceptionnelle de

Vincent Ségal, Emmanuel “Numa” Eveno (Tryo)

          et Tom Diakité

Enregistrement : Studio Mélodium et Studio OZA Africa / Edition : Guillaume Bonnet / Mixage : Philippe Gueugnon (Satellit Café) Mastering : Seb Near Deaf Experience / SDRM : Alif – Cie Dounia / Pressage : Vocation Records
Distribution : ABSILONE-SOCADISC et Xango Music (Benelux) /    Visuel et conception graphique : Tericolá, enCapsule.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La presse en parle :

Le Cri de l’Ormeau by Perrine

[…]L’album Alif rend un bel hommage aux musiques du monde, en métissant les genres et les cultures, et l’alchimie fonctionne particulièrement bien. En écoutant l’album, je suis repartie en Inde, aux portes du désert, j’ai senti l’odeur des rues, des encens, l’odeur enivrante du thé à la menthe, j’ai revu les sourires des gens, les couleurs de l’instant. Bref, on bascule d’un continent à l’autre avec une aisance presque magique, qui séduit, apaise et rassure. Et si la musique est universelle, elle adopte bien des langages. Alif, c’est une tour de Babel qui tient bon, dont la construction n’est pas prête de s’achever, et qui a comme fondations la rencontre, et l’envie de faire ensemble. Un premier album à découvrir, une belle invitation au voyage, qui ne laissera pas indifférent[…]

 

 Rootstime by Dani Heyvaert

[…] »Maintenant, vous pouvez être rassuré, l’enregistrement a été excellent et il est certain que ces quatre musiciens se sont vraiment trouvé et le résultat de leur collaboration est un langage musical unique. Il passe parfois des rêves ou rêveries et vous entraîne ensuite dans de fortes pulsations, à des rythmes parfois remuants, de sorte que vous obtenez une forme de musique hybride intrigante qui a de nombreuses facettes, mais lesdit facettes vont toutes coïncider pour finalement aboutir, à voir et à entendre un diamant vraiment radieux. »[…]

[…] »Parfois brille le Désert Blues, comme par exemple dans le titre « Sawaré » qu’Emmanuel Eveno du groupe Tryo et Djely Sory Diabate chantent et jouent ensemble, puis arrive le violoncelliste Vincent Ségal, comme dans le titre « Sawariya » et « Dans mes Rêves », qui nous rappelle de la musique classique. Le court titre « Ardh » est une expérience pure, tandis que le tandem « Nilikwepo »/ »Om » est parfaitement positionné pour clôturer l’album dans une atmosphère festive.Je l’avoue ce CD à beaucoup de spin derrière et presque aussi souvent que je pensais, après, ce serait bien si ce quatuor éclaire nos festivals d’été.La beauté et le plaisir ne s’opposent pas. Ils peuvent parfaitement coexister, et le terme «musique du monde», prouve que les gens des continents d’origines différents peuvent créer de nouvelles choses sans perdre leur identité.On peut parler d’holisme, c’est-à-dire « la tendance dans la nature à constituer des ensembles qui sont supérieurs à la somme de leurs parties, au travers de l’évolution créatrice »Eh bien, ceci est une merveilleuse assiette holistique, je ne peux que recommander chaudement »[…]

Dani Heyvaert

 

 Written in Music By Philippe de Cleen 

[…] »Sur l’album, on distingue le guitariste Colin Laroche de Féline (qui tourne avec Fatoumata Diawara et a collaboré avec Dobet Gnahoré), le multi-instrumentiste et cordiste autodidacte algérien Malik Ziad, orfèvre du gumbri berbère et de la mandole (une variante berbère de la mandoline), le chant de la multi-instrumentiste Florence Comment qui a étudié la musique Hindustani à Bombay, et enfin le jeu du percussionniste Hamid Gribi. Les musiciens joignent ensemble leurs forces et leur liberté créative pour présenter un premier album absolument fascinant. L’écoute de ce premier opus nous amène à nous demander comment ils parviennent à fusionner si intelligemment les différentes traditions musicales pour apporter quelque chose de nouveau.Bien que l’album est divisé en dix pistes individuelles, cela ne se ressent pas directement par l’auditeur. Et en y plongeant d’avantage, il surprend encore, y compris dans L’Etranger (un titre que le groupe a peut-être dérivé du célèbre roman de Camus) avec un chant remarquablement lumineux de Florence Comment rappelant parfois la folk rock irlandaise (spécifiquement The Cranberries). Sur Sawaré vous entendrez des influences africaines claires, mais aussi des riffs de guitare bluesy. Avec Sawariya (et les contributions de Segal) une touche plus intime et sereine est appliquée. L’un des points marquants est la grâce de son violoncelle dans le titre Dans Mes Rêves qui nous emmène à travers plusieurs continents. Le collectif n’a vraiment pas peur d’expérimenter, et nous l’entendons clairement au cours de la brève Ardh qui nous offre une agréable respiration avant la festive Nilikwepo.                                           Alif est une équipe hétéroclite qui prouve dès ce premier album que la diversité musicale est bien vivante. Nous sommes très curieux de voir comment le groupe sonne en live »[…]

Philippe de Cleen 

 

Page web : www.alif-music.com

 

Extraits audio

 
Extraits vidéo

 

Présentation

ALIF est une calligraphie musicale…

Les artistes d’ALIF, eux, se sont retrouvés dans la musique, comme dans la vie.Chacun d’entre eux a parcouru les rues et les scènes du monde entier. La scène, justement, c’est leur point de rencontre, leur véritable pays, là où leurs parcours de vie ont commencé à se parler…sans traducteur.Il y a un lien entre ces artistes et cela s’écoute…

ALIF, c’est la première lettre de l’alphabet en arabe, on dit que c’est celle qui permet d’écrire toutes les autres. Rythmes gnawas, percussions ethniques, avec chant swahili, hindustani, bambara, arabe, des mélodies de cordes mandingues ou maghrébines, la musique d’ALIF s’écrit comme une nouvelle langue ancienne… Une langue, écrite collectivement, parfois rêveuse, souvent hypnotique et intensément généreuse. À quatre sur scène, ou à cinq avec Tom Diakité, les musiciens d’ALIF jouent des tours et des détours depuis l’Inde jusqu’en Afrique de l’Ouest, en passant par le Maghreb…

ALIF - Compagnie Dounia

Les voix tracent des lignes mélodiques typées qui dialoguent pour nous faire voyager d’un continent à l’autre. Les instruments traditionnels côtoient des instruments plus contemporains pour créer une musique actuelle. Les musiciens d’ALIF s’appuient sur : le Gumbri, le Mandol luth algérien, la Guitare, le Kamélé N’goni, la Kora, l’Harmonium et un set de percussions.

 

L’équipe :

Florence Comment : Chant Hindustani, Swahili, harmonium, guitare          

Malik Ziad : Chant Arabe, mandol luth, gumbri, guitare                                            

Gribi Hamid : Chœurs, percussions, Kamélé N’goni                                              

Colin Laroche de Féline : Chœur, Guitare                                                          

Djéli Sory Diabaté dit Papa : Chant Bambara, Kora 

Plougoulm Yanna : Technicienne Son                                          

 Manu Eveno, Vincent Ségal: Conseils artistiques 

 

 


Booking

France : Compagnie Dounia / contact@cie-dounia.com

BENELUX : PrOMAnBO / info@promanbo.com

Italy : Provo culture / provoculture@gmail.com

 

Coproduction

Contributeurs Kisskissbankbank :

Un grand merci à Maxime Le Breton, Viviane Bertould, Marlène Bouvet, Myriam Texier, Richard Bernet, Philippe Chesnais, Claire Avignon, Florence Berrou, Ludivine Froissart, Marianne Wason, Emmanuelle Dartois, Philippe Grivois, Anne-Sophie Guillaume, Samantha Releon, Aurélie Lutz, Lorraine Gillet, Mathilde Lebreton, Morgane Teffaine, Thumette Léon, Philippe Guidat, Eliane Tondut, Mathieu Fisson, Tifenn Ragui, Marie Heloise, Jean-Luc Le Mouel, Milad Pasta, Pascal Lascrompe, Violaine Le Mûr, Eliane Gaudé, Pauline Legal, Clemence Bienvenu, Cédric Delaval, Jean-Marie Vabre, Caroline Prudor, Edouard Bourré-Guilbert, Dom Le Goff, Harald Planer, Jac Lavergne, Anne Dizerbo, Sophie Chauvin, Paul Le Maout, Soazig Kermabon, Karine Le Noane, Carine Fourcade, Jean-Bernard Lefevre, Marjolaine Daniere, Aurélie Baisez, Jean Christophe Bénic, Fabienne Badel, Gabrielle Cruciani, Wamid Al-Wahab, Tristan Le Breton, Christian Anneix, Clément Lacoste, Hélène Jet, Claude Arguet, David Rabiller, Yeltaz Guenneau, Cécile Gueret, Riew Van Leemputten, Suraj Nath, Seydou Drame, Marie Gwen, Pierre Droual, Yoann Minkoff, Ali Sadouki, Brahima Coulibaly, Marie Kerner, Marion Blanchard, Françoise Rico, Stephanie Cureau, Emmanuelle Dodds, Aurore Monvoisin, Anne-Catherine Cloatre, Maeva Le Roux, Dominique Grelier, Yann Le Norcy, Christine Wazbinski, Muriel Fagot, Frédéric Giavelli, Pascale Labas, Jean-Charles Bougault, Eric Massua, Lys Perdrieau Lys Perdrieau, Thomas Basquin, Dominique Orvoine, Aude Le Gal, Marie-Pierre Martinet, Bagolo Fo, Guénolé Le Maout, Néné, Myriama Nascimento, Chloe Marchand, Pat Tasselli, Jean Marie Chesné, Christian Godlewski-Segrestan, Bénédicte Abhervé, Ramon Feliu, Adrien Jouan, Réjane Debroise, Déborah Francois, Guillaume Bonnet, Helene Tourtier, Alain Dandonneau, Dobet Gnahoré, et Emmanuel Penetrat.

 

Partenaires

 

 

 

https://soundcloud.com/compagnie-dounia/alif-falambe

Page précédente: HIJRAPage suivante: ZUP ALORS !

Share