Répertoire

Moha le fou, Moha le sage / création 2004

Pièce pour 1 danseuse et 2 musiciens, le propos est fondé sur la recherche identitaire. Inspiré du livre de Tahar Ben Jelloun «Moha le fou, Moha le sage»

Le thème de l’oeuvre gravite autour de l’humanité au Maghreb. Pièce courte, qui met en scène une femme, un homme ?

En fond de scène apparaît un personnage qui au son des notes musicales avance… On assiste à un jeu de voile en voile qui dévoile des désirs… Désir de liberté, désir d’être, désir de vie, désir de femme pensante, aimante, peut-être morte? Désir de femme qui écrit la réalité avec ses rêves.

Dans cette pièce la chorégraphe amorce un travail chorégraphique avec l’outil voile comme objet dansant et objet de décor. Elle part de son vécu et puise dans différentes techniques de danse pour écrire sa propre danse.

En fond de scène, sur un grand voile, la danse émane aussi de calligraphies arabes.

« Je souhaite définir la masculinité dans le corps d’une femme et la féminité dans le corps d’un homme ». Fatima Leghzal

Distribution

Chorégraphie : Fatima Leghzal

Danseurs : Fatima Leghzal / Mohamed Fakir

Musicien : Gaël Levionnois

Lumière : Nicolas Pillet

Scénographie : Michel Camara

Création sonore : Wamid Al Wahab

Articles de Presse

« La chorégraphe Fatima Leghzal prend avec sa deuxième création une posture de conteuse. Le langage de la danse est ici porté au service d’un propos sur la condition de ces femmes déracinées ou en quête d’enracinement. Avec poésie et violence, la danseuse montre à travers son récit les difficultés et les questions posées par ce « foulard ». L’émotion et la force de certains passages font oublier d’autres moments plus abstraits. […] Cohérent, violent et poétique, le spectacle est réussi… »

Share

Pages : 1 2 3 4